Le zinc
Un oligo-élément de la plus haute importance

Dans cet article, découvrez le zinc, ses propriétés, ses différentes formes et tout le nécessaire pour savoir comment l’utiliser adéquatement afin d’en bénéficier.

Qu’est-ce que le zinc?

Le zinc est un minéral retrouvé dans notre organisme sous la forme d’oligo-élément, c’est-à-dire en faible concentration. Il est impliqué, à lui seul, dans plus d’une centaine de réactions métaboliques et enzymatiques, ce qui le rend important pour le fonctionnement de nombreux systèmes. Il joue notamment un rôle dans notre immunité, notre cicatrisation, notre système reproducteur et notre capacité à percevoir le goût. Malheureusement, en raison de l’appauvrissement des sols affectant la valeur nutritive des aliments du commerce ainsi que d’une diminution générale des capacités digestives au sein de la population moderne, le zinc se retrouve souvent en déficit, ce qui peut impacter négativement le bien-être optimal. 

Pourquoi prendre du zinc?

Le zinc est un nutriment important impliqué dans des réactions métaboliques variées dans tout l’organisme. Il joue un rôle dans la synthèse des protéines, la santé osseuse et dentaire, les fonctions digestives (dont la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac), le fonctionnement immunitaire adéquat contre les infections, la cicatrisation et la santé de la peau, les sens du goût, de l’odorat et de la vue (santé oculaire), la fertilité (surtout chez l’homme, où il est retrouvé en bonne quantité dans le sperme), la production de testostérone et la libido, l’équilibre hormonal féminin et masculin, la santé thyroïdienne, le métabolisme énergétique et la gestion de la glycémie, entre autre via la production d’insuline par le pancréas ainsi que la sensibilité cellulaire à l’insuline. Ainsi, si le zinc vient à manquer dans l’organisme, une multitude de fonctions peuvent s’en retrouver affectées.

Cependant, avant de se supplémenter systématiquement en zinc, il existe plusieurs informations importantes à connaître. Comme la plupart des minéraux, dont le fer ou le sélénium, il est possible de surdoser l’apport en zinc en utilisant des dosages trop élevés pour les besoins quotidiens individuels. C’est pourquoi, avant de prendre du zinc (ou n’importe quel supplément), vous devriez toujours vous poser les questions : ``Pourquoi voudrais-je prendre ce supplément? En ai-je vraiment besoin?``. Les produits naturels comme la vitamine C, le zinc et la vitamine D3 ont connu un regain de popularité depuis deux ans,  ayant été mis de l’avant comme nutriments essentiels à de bonnes fonctions immunitaires. Bien que cela soit réjouissant de constater l’augmentation de l’intérêt général pour les alternatives naturelles, il faut cependant apporter quelques nuances trop souvent oubliées : ce n’est pas parce que c’est naturel qu’il n’y a pas de précautions à prendre avant de se supplémenter. Vous devriez toujours discuter avec votre naturopathe avant d’utiliser un supplément pour savoir si celui-ci serait pertinent et adapté pour vous. 

Les nutriments essentiels devraient prioritairement venir de notre alimentation afin de combler les besoins nutritionnels sans risque de surdosage. Des suppléments ne pourront jamais compenser pour une mauvaise alimentation puisque les nuances de la nature ne peuvent être reproduites en laboratoire. Cependant, il existe aujourd’hui plusieurs facteurs de risque de carence en zinc, dont l’alimentation transformée et non biologique issue de sols appauvris en nutriments (au lieu de sols enrichis par des pratiques comme l’ajout de compost et de purins dans la permaculture), les troubles digestifs (dont une mauvaise fonction de l’estomac, notamment chez les gens qui prennent régulièrement des anti-acides), la consommation régulière d’alcool et le stress chronique. Un régime alimentaire végétarien ou végétalien augmente aussi significativement les risques de manquer de zinc étant donné la faible biodisponibilité de ce dernier dans les aliments végétaux (dont plusieurs sont chargés en anti-nutriments). Finalement, de nombreux médicaments, dont les contraceptifs hormonaux, peuvent favoriser un déficit en zinc . 

Comment savoir si on aurait besoin d’un supplément de zinc? Déjà, si l’on présente des facteurs de risque de carence mentionnés plus haut, cela pourrait s’avérer pertinent. Il existe aussi des indices pouvant pointer vers un déficit en zinc : cicatrisation lente ou incomplète, perte de goût, troubles de la vue, taches blanches sur les ongles, mauvaise fonction stomachale, diabète et troubles de la glycémie, propension à attraper fréquemment des infections virales ou bactériennes, infections récidivantes ou qui se prolongent (signe d’une fonction immunitaire affaiblie), infertilité et perte de libido (surtout chez l’homme), etc. 

Si on ne présente aucun de ces éléments, il n’est probablement pas pertinent de se supplémenter en zinc, et il existe de nombreuses autres manières de supporter son immunité, notamment avec la vitamine D3 (essentielle durant l’hiver), une bonne hygiène de sommeil, une alimentation équilibrée, de l’exercice physique, du temps à l’extérieur, le rire et les plantes adaptogènes ou immunomodulatrices comme l’astragale et les champignons médicinaux (reishi, cordyceps, chaga) retrouvés dans le produit Deep Immune de St-Francis Herb Farm.

Si on décide de prendre du zinc, il est important de comprendre que ce ne doit pas être de manière constante et permanente, car cela peut entraîner le débalancement d’autres nutriments importants, comme le cuivre, ainsi que des carences en fer. Il est préférable de prendre le zinc sur une courte période, comme 1 à 3 mois, et de s’interroger sur les raisons d’un déficit plutôt que de dépendre systématiquement d’un supplément. Après tout, s’il y a un manque de zinc, c’est probablement parce que soit l’alimentation, soit la digestion ou même les deux ne sont pas optimaux, ce qui influencera l’apparition d’autres carences en minéraux comme le magnésium ou le fer. En ce qui concerne le dosage du zinc, il faut se rappeler que l’apport quotidien recommandé est de 8 mg pour les femmes et de 11 mg pour les hommes. Un supplément de 15 ou 20 mg de zinc de forme absorbable est donc bien assez pour la grande majorité des gens. Plusieurs personnes se retrouvent à prendre 30 ou même 50 mg de zinc par jour sur de longues périodes, sans comprendre que cela peut avoir des effets secondaires, dont un surdosage de zinc ainsi qu’un déficit en cuivre et potentiellement en fer (puisqu’ils sont antagonistes).

Les différentes formes de zinc sur le marché

Il existe de nombreuses formes chimiques de zinc sur le marché. Le zinc ``pur``, sous la forme de minéral, ne serait pas absorbé par le corps et doit donc être lié à des substrats (chélaté) pour permettre son absorption. Les formes les plus intéressantes au niveau de l’absorption sont des formes chélatées comme le citrate (combiné à l’acide citrique), le glycinate (combiné à l’acide aminé glycine) et l’arginate (combiné à l’acide aminé arginine). Le gluconate de zinc est une combinaison avec une molécule de glucose, l’acétate de zinc est une liaison à de l’acide acétique, tandis que le zinc picolinate est une association du zinc avec de l’acide picolinique dérivé de l’acide aminé tryptophane. Le succinate de zinc est une combinaison avec l’acide succinique. Le citrate est l’une des formes les plus fréquentes dans le domaine des produits naturels. 

Les formes de zinc inorganiques ne sont pas aussi absorbables et efficaces que les formes chélatées. Le sulfate de zinc et l’oxyde de zinc font partie des formes inorganiques. 

Utilisation, précautions et contre-indications

Le zinc doit être pris en mangeant, et pas à jeun, pour améliorer son absorption (dépendante des sucs gastriques) ainsi que limiter les inconforts digestifs comme les maux de cœur et les vomissements. Si vous prenez des médicaments, il ne faut pas les prendre en même temps que le zinc. Par ailleurs, si vous prenez d’autres minéraux, comme le fer ou le magnésium, il ne faut pas les prendre en même temps pour éviter une malabsorption puisque ces nutriments compétitionnent pour leur absorption.

Tel que mentionné ci-haut, précaution avec la prise de hauts dosages de zinc sur du long terme, surtout si vous n’avez pas de signes de déficit potentiel.

Le contenu présenté sur le blogue de l’Armoire Épicerie Santé est exposé dans le seul but de fournir au lecteur de l’information. Même si L’Armoire Épicerie Santé a fait preuve de diligence dans la rédaction ou la sélection du contenu de manière à en assurer raisonnablement la qualité et l’exactitude, le contenu est présenté uniquement à des fins de culture personnelle et ne devrait pas servir à établir des diagnostics médicaux.

Le contenu ne doit pas être interprété comme un avis ou une recommandation concernant l’établissement d’un diagnostic. L’Armoire Épicerie Santé rappelle au lecteur l’importance de consulter un médecin lors de malaise ou de symptômes inhabituels. 

L’Armoire Épicerie Santé encourage le lecteur à se diriger vers un médecin afin que celui-ci puisse établir un diagnostic et recommander un traitement. L’Armoire Épicerie Santé met en garde le lecteur des dangers de toute interruption de traitement médical ou pharmaceutique qui se ferait d’une manière non-assistée d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un autre professionnel de la santé. Rien, dans les articles de ce blogue, ne devrait pas être interprété comme constituant une incitation ou un encouragement à interrompre de tels traitements.

Présentation de l'auteure

Camille Poulin - Naturopathe diplômée de l'IESN (2015-2020). Passionnée de santé naturelle, je vous accompagne dans votre démarche vers une vitalité optimale via des rencontres individuelles personnalisées, des conférences variées et mon site web Mon Régal Végétal portant sur la naturopathie, la cuisine saine gourmande & les plantes médicinales!

Bien que ce site Web puisse être lié à d'autres sites Web, nous ne sommes impliqués, directement ou indirectement, dans aucune validation, association, parrainage, adhésion ou affiliation avec un site Web lié, sauf indication contraire dans la présente.

Vous devez lire attentivement les mentions légales et les autres conditions d'utilisation de tout site Web auquel vous accédez via un lien à partir de ce site Web. Votre lien vers d'autres pages hors site ou d'autres sites Web est à vos propres risques.


Le Site Web peut utiliser des cookies afin de personnaliser et de faciliter la navigation maximale de l'utilisateur sur ce site. L'Utilisateur peut configurer son navigateur pour être notifié et refuser l'installation des cookies que nous lui envoyons.

Le zinc
L'Armoire Épicerie Santé 1 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver
Le magnésium
Un oligo-élément crucial pour votre organisme